Le traitement, Pour qui ?

Voici quelques signes qui peuvent vous aider à détecter que vous avez besoin de suivre un traitement orthodontique :

  • les dents ne s’alignent pas en poussant
  • elles s’encombrent par manque de place
  • des dents définitives sont manquantes ou en surnombre
  • la mâchoire supérieure ou inférieure est protubérante par rapport à l’autre
  • les lèvres ne sont pas dans une position harmonieuse par rapport au profil
  • le menton est fuyant ou forme une bosse.

Mais aussi :

  • un défaut de prononciation
  • une respiration bouche ouverte
  • la succion d’un doigt ou d’un objet
  • une mastication et/ou déglutition difficiles
  • une pulsion linguale.
A quel moment faut-il commencer le traitement ?

En tenant compte du cas individuel de chaque, il est difficile de déterminer de manière absolue le moment pour commencer un traitement orthodontique.

Lorsque des signes cliniques sont observés, il est parfois encore trop tôt pour entreprendre un traitement. Cependant, il n’est jamais trop tôt pour avoir l’avis d’un orthodontiste et faire un diagnostic qui permettra de déterminer l’origine du problème. Il est ainsi recommandé de faire une première visite d’évaluation vers l’âge de sept-huit ans.

À l’inverse, il n’y a pas d’âge limite pour entreprendre un traitement orthodontique.

Comment se déroule le traitement ?

Lors de la première consultation chez l’orthodontiste, celui-ci fait une évaluation de la situation. Afin d’effectuer un diagnostic plus précis, il réalise un examen initial et prend une empreinte de votre dentition. Ces éléments sont ensuite analysés de façon à déterminer si un traitement est nécessaire. Dans ce cas, un plan de traitement détaillé vous est proposé (nombre d’aligneurs nécessaires, durée et coût du traitement).

Tout au long du traitement et suivant son évolution, le Dr Lydie Rys contrôlera, activera et complètera l’appareil. Le nombre de visite sera défini avec l’orthodontiste.

Après quelques temps de traitement, des nouvelles radiographies seront effectuées en vue d’un bilan intermédiaire. Celui-ci permettra de déterminer l’évolution du traitement et les mouvements orthodontiques ultérieurs pour atteindre les résultats envisagés. Des contrôles seront alors effectués à intervalles réguliers pour vérifier que la position dentaire est stable et demeure satisfaisante.